Nike accuse New Balance et Skechers de plagiat : les dessous d'un conflit autour de la technologie Flyknit

Nike accuse New Balance et Skechers de plagiat : les dessous d’un conflit autour de la technologie Flyknit

Procès Nike : Accusations de Plagiat contre New Balance et Skechers

Nike, le géant américain de l’équipement sportif, a saisi le tribunal lundi dernier pour une affaire de contrefaçon de sa technologie brevetée “flyknit” par les deux entreprises concurrentes, New Balance et Skechers. Selon Nike, ces marques ont utilisé illégalement cette technologie pour concevoir la partie supérieure de certaines de leurs chaussures.

La technologie “flyknit” est selon la marque au swoosh, l’innovation la plus remarquable du domaine de la basket depuis plus de quatre décennies. Cette technologie offre l’avantage d’un bon maintien, d’une légèreté appréciable et d’une grande flexibilité. Cependant, ni Nike, ni New Balance ou Skechers n’ont manifesté publiquement leur position sur cette situation juridique, comme précisé par Fox Business.

Il est à noter que ce n’est pas la première fois que Nike porte plainte pour des questions similaires. Les marques Puma, adidas et récemment Lululemon ont également fait l’objet d’action en justice initiée par Nike.

Concernant le procès contre New Balance, l’agence de presse Reuters rapporte que Nike affirme que les gammes de chaussures Fresh Foam, FuelCell et autres de New Balance violent ses droits de brevet. De la même manière à Los Angeles, l’entreprise basée à Beaverton, Oregon, a déposé une plainte contre Skechers pour la contrefaçon de ses brevets par les modèles de chaussures Ultra Flex et Glide Step de l’entreprise californienne.

La technologie brevetée “Flyknit”

Pour comprendre l’ampleur de ces accusations de plagiat, il faut revenir plus en détail sur ce qu’est la technologie “Flyknit”. Développée et brevetée par Nike, cette innovation révolutionnaire concerne la méthode de fabrication de la tige des chaussures de sport, qui est tricotée en une seule pièce à partir de fibres de polyester, de nylon ou d’autres matériaux. L’objectif est double : premièrement, cela permet de réduire considérablement le poids des chaussures, ce qui est particulièrement appréciable pour les athlètes. Deuxièmement, cela permet de créer un tissu extrêmement flexible et qui épouse parfaitement la forme du pied.

La technologie “Flyknit” a été révélée par Nike en 2012, et depuis lors, l’entreprise a déposé plusieurs brevets pour protéger cette innovation. Cette technologie a été largement adoptée dans nombreux modèles de chaussures Nike, notamment les très populaires Nike Air VaporMax Flyknit.

Le point de vue de New Balance et Skechers

Il est important de souligner que ni New Balance ni Skechers n’ont encore réagi publiquement à ces accusations de contrefaçon. Il n’est donc pas encore possible de connaître leur point de vue sur la situation.

Cependant, on peut

Similar Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *